lundi 18 mars 2013

Boutures de rosiers

Parce que mon budget n'est malheureusement pas élastique, parce que j'aime cela et que j'ai des gentils amis, je fais des boutures de rosiers.
On me demande souvent  comment je procède , voici donc une explication en images.
Je profite du dernier envoi de l'adorable Loreta  pour essayer de partager mon expérience. 
Je ne suis pas une "pro", et je ne veux surtout pas vous dire que c'est la seule façon de faire, mais seulement vous expliquer la méthode que je pratique depuis quelques années.

Pour cela, j'utilise un bon terreau que je tasse légèrement dans un pot.
On commence par préparer les "bâtons" de rosiers en enlevant une partie de l’écorce sur quelques centimètres.

Voici la bouture avant: 

Après :

 

de plus près :                                                                                                                                        




Il suffit par la suite d'introduire la partie " blessée" dans le terreau, un peu de biais de façon à faciliter l'enracinement . Ne pas hésiter à enterrer quelques centimètres supplémentaires de la partie intacte du bâton .

  

Pour la dernière étape je me sers de nouveau de ma fourchette magique
afin de tasser le terreau autour de la bouture  avant d'arroser .



Ces boutures vont rester dans la serre jusque fin Avril , début Mai puis iront dehors pour l'été. Je les garde en pot environ  un an et demi, deux ans avant de les mettre en terre.
Il m'arrive également d'en faire en pleine terre mais de moins en moins souvent .
Cette année le bouturage s'est étalé  d' Octobre à Mars .
C'est la première année que j'en fais  si tard dans la saison , je ne sais donc pas ce qu'elles vont donner .


Celles de l’automne dernier vont très bien en tous cas !






79 commentaires:

  1. impressionnant !! tu m'épates Laetitia, c'est très prometteur, en tout cas.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Régine !
      Bisous et bonne journée.

      Supprimer
  2. Coucou Laetitia! J'ai testé quelques boutures pour la 1ère fois avec les tailles de Cornélia, Buff beauty..... J'ai un peu fait comme toi mais je les ai placées dans des sacs en plastique (à l'étouffée) et mise au frais dans le garage! Penses-tu que je devrais retirer ces sacs en plastique? (je ne savais pas trop comment faire!!!). Bravo pour tes boutures précédentes!C'est une très belle réussite!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Claudine.
      Je n'ai jamais testé avec les sacs mais je pense que cela doit aussi fonctionner. Attention quand même à l’excès d' humidité qui pourrait amener de la moisissure !
      Je te souhaite une très bonne journée, bises !

      Supprimer
  3. Je pratique aussi la bouture de rosier ; je ne me casse pas la tête : je coupe, je plante ! lol Bon je n'en ai pas autant que toi. Tu as de quoi te faire une belle roseraie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hello Mlle Brindille !
      Je faisais comme toi avant mais j'ai lu quelque part que le fait de les "blesser" favorisait l'apparition de racines. Depuis que j'ai la serre j'ai beaucoup moins de "casse" !
      J'ai un grand jardin encore bien jeune et donc beaucoup de place ce qui explique les semis et les boutures.
      Bonne journée.

      Supprimer
  4. Je suis super contente de ton post car je n'ai jamais pratiqué et j'ai bien envie de tenter . Merci . Claire .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Claire !
      Je suis bien contente que mon "post" te plaise, j'espere qu'il te servira.Tiens moi au courant !
      bises et bonne journée.

      Supprimer
  5. Bonsoir Laetitia,j'ai fais aussi des boutures avec des rameaux aoûté ,simplement enterré dans des pots avec du terreaux de boutures + du sable ,je les ai gardé tout l'hiver dans ma serre froide ,enterré les pots dans du compost et je les ai couvert de feuilles mortes que j'ai retiré il y a 15 jours ,je les ai peu arrosé l'hiver mais maintenant je recommence ,les bourgeons sont bien présents et je compte les sortir quand il n'y aura plus de gelé ,j'enterrerai les pots au jardin pour l'été et je verrai pour la plantation définitive en automne mais il faudra être cetaine qu'ils ont assé de racines ,je les maintiendrai en pépinière un certain temps ... c'est le premier essai qui marche ,l'année avant je les avait replanté trop vite et je les avait tous perdu .
    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Maryse !
      Heureuse de te lire ici ;)
      Je préfère les garder au moins une demie saison de plus en pot avant de les replanter afin d’être certaine qu'ils aient suffisamment de système racinaire pour supporter une transplantation . Comme je le dis dans mon explication , je ne détiens pas l'unique méthode c'est juste mon expérience qui me fait dire cela.
      Bonne journée et gros bisous.

      Supprimer
  6. Wahhhhhouuuuuu, je suis scotchée !!! bravoooo :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime autant bouturer que semer ...Si tu vois ce que je veux dire ;)

      Supprimer
  7. Super, en tout cas le résultat est plus que satisfaisant. Moi j'en fait parfois et cet hiver j'en ai tenté plusieurs et sur le lot quelques bourgeons sortent, mais bon cela ne veut pas dire qu'il y a forcément des racines. Mais je les mets à l'extérieur dans un mélange terre de jardin et sable et j'arrose régulièrement, je prends plutôt des petites branches mais je crois qu'il faut prendre des branches qui ont déjà fleuries !!!!! J'ai tenté le semis mais pour l'instant rien ne lève...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anny !
      Je suis d'accord avec toi , ce n'est pas parce qu'il y a des bourgeons que c'est forcement gagné mais c'est quand même bon signe ;) Je préfère donc les garder en pot environ 1 an et demi pour augmenter leur chance de survie !
      Il ne faut pas prendre forcement des branches qui ont fleuries. Je dois t'avouer que je prends celles qui me paraissent le plus adaptées à ma méthode et j’évite de prendre des branches trop chétives.
      Pour les semis, certaines graines semées fin Février n'ont fait leur apparition qu'hier . La patience du jardinier ...
      Bonne journée !

      Supprimer
    2. Bonjour Laetitia, chouette si des semis ont levés chez toi, j'ai des chances de voir les miens.....En tout cas je recommencerais, j'ai trouvé ça fascinant et surtout voir la rose qui ne sera certainement pas identique mais c'est là que ça m'intéresse...Bonne journée

      Supprimer
  8. Tu as la vocation d'enseigner. Tes explications sont extrêmement claires. J'aime beaucoup des Master Classes :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un compliment qui, venant de toi, me va droit au cœur car je doute toujours de l’intérêt de mes articles !
      Je me dis que cela pourrait aider quelqu'un, un jour ...
      Bonne journée, bisous.

      Supprimer
  9. J'ai essayé le bouturage de quelques rosiers d'Isabelle. J'ai profité de sa période de taille pour lui demander quelques morceaux. Connaissant sa générosité, tu imagines bien qu'elle m'a bien gâtée. Pour l'instant tout est dans la serre et semble avoir bonne mine. Je crois les doigts pour qu'un jour cela devienne de jolis rosiers.
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Cécile !
      J'ai vu cela sur FB ! Je te souhaite de tout cœur de réussir tes boutures mais il n'y a pas de raisons pour que tu n'y arrives pas !
      Gros bisous et bonne journée .

      Supprimer
  10. Je vais essayer ta méthode car jusqu'à présent les boutures que j'ai tentées n'ont rien donné. Merci pour ces super explications et bonne journée à toi Laetitia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie !
      Je ne sais pas si c'est la bonne période en ce moment car c'est la première année où je termine si tard mes boutures. mais en fin d'année cela fonctionne sans problème.
      Gros bisous ma belle !

      Supprimer
  11. Hello Laetitia: super article. Dis, tu les places à quelle exposition leur premier été( en pot)?. Mi-ombre? Soleil? Car j'ai des petites boutures qui ont pris et j'aimerais savoir où les placer. Grand merci pour ta réponse. béné

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Béné.
      Je les mets entre mes Bambous et ma cabane de jardin. C'est un endroit dégagé qui reçoit le soleil mais en fin de journée. pas quand il tape trop. En été je veille, car ils ont vite fait de se dessécher si on les oublie.
      Bises et bonne journée .

      Supprimer
  12. Très intéressant, merci pour ces explications. J'en ai fais récemment avec une branche que j'avais cassé. Pas certaine que ça marche : je n'ai pas enlevé l'écorce et ce n'est peut-être pas la bonne période.
    Bonne journée
    Nicole

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nicole.
      Pour la période, je ne peux te répondre car c'est la première fois que je fais des boutures si tard dans l'année !
      J' enlève l’écorce parce que j'ai lu que cela favorisait l'apparition des racines mais cela peu très bien fonctionner sans.
      Bonne journée à toi aussi !

      Supprimer
  13. Réponses
    1. Mais de rien Bernadette.
      J'espere que cela servira à quelqu'un un jour.
      Bonne journée.

      Supprimer
  14. Merci :) cela me parait à peu près à ma portée :p Je ne sais pas trop ce que donnerait une bouture dans ma terre calcaire, mais pour faire des cadeaux je m'y essaierai !

    J'ai essayé la fourchette magique c'est extra !
    Bonne journée
    Lydie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez moi les boutures reprennent bien en terre et c'est une chance extraordinaire.Cela ne m’empêche pas d'acheter des rosiers quand il y en à un qu'il me faut absolument, tu vois ce que je veux dire ;). Cela allège quand même pas mal mon budget de pouvoir procéder ainsi.
      Heureuse que la fourchette te plaise, une fois adoptée on l'utilise tout le temps !
      Bisous et bonne journée !

      Supprimer
  15. Tu me donnes envie d'essayer, merci du partage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Louli !
      Ton petit mot me fait bien plaisir .
      Je ne sais pas si c'est la bonne saison car c'est la première année que j'en fais si tard, mais ne te prive surtout pas à partir du mois d'Octobre!
      Bonne journée, bises

      Supprimer
  16. Très intéressant !... Je n'ai jamais pensé à la "blessure" ... Quand je suis arrivée ici il y a 7 ans, j'ai rassemblé un tas de terre en une longue butte et j'y ai piqué tout simplement des bâtons à bois sec en novembre. J'ai obtenu ainsi une dizaine de rosiers que j'ai toujours. Puis ce coin a été aménagé et j'ai essayé en pot. Cela n'a plus jamais marché LOL !... Il n'y a rien à faire, il me faut une serre ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en faisais en pleine terre avant mais maintenant que j'ai une serre...
      Il n'y a pas photo Nikki , la serre est indispensable ;)
      Bises et bonne soirée.

      Supprimer
  17. Je n'ai jamais fait de boutures de roses mais je retiens ta technique ! C'est la première fois que je vois cette méthode d'écorçage de la tige. Vu les résultats que tu obtiens, ça donne envie d'essayer. Et il y a dans mon village un rosier superbe qui dépasse largement sur la rue... Je sens que je vais y faire un tour en douce avec un sécateur à la main. ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attends le mois d'Octobre Claire pour lui faire une faire une jolie coupe à ce rosier ;)
      Une fois que tu y auras goûté , tu y reviendras c'est certain.
      Bonne soirée.

      Supprimer
  18. Je note le truc de la "blessure" moi aussi, pour la prochaine fois!
    Tu n'utilise donc pas d'hormones de bouturage?
    Je suis épatée de voir toutes ces petites boutures d'automne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est que la partie émergée de l'iceberg !
      Pas d'hormone de bouturage ni quoi que ce soit d'autre que du terreau, de l'eau et beaucoup d'amour ;)
      Bisous

      Supprimer
  19. Merci pour tes explications, Marie !
    Il faudra que j'essaie !!!
    J'ai déjà tenté de planter en terre des morceaux coupés lors de la taille mais je n'ai jamais réussi ...
    J'ai un cousin qui réussit en mettant des tiges dans une bouteille d'eau coupée en deux et remet le goulot dessus, cela fait une petite serre !
    MC

    RépondreSupprimer
  20. Excuse-moi ! Merci Laëtitia !!! lolo
    MC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah pas de problème Marie-Claude .
      Si tu nous as confondu , c'est un très beau compliment pour moi !
      Bises

      Supprimer
  21. Bonsoir Laetitia,
    je ne connaissais pas cette technique qui apparemment est un hybride entre la bouture et la marcotte. Je testerais l'année prochaine, pour l'instant j'ai déjà taillé et il ne me reste pas grand chose...

    Et je rejoins Isabelle pour ta "vocation" pour l'enseignement... et cette fois c'est pas moi qui le dis ;-)
    Merci de ce beau partage.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah merci David cela me fait vraiment très plaisir, si en plus du physique j'ai la vocation !
      J'aimerai que mon expérience serve à d'autres personnes.
      Comme je l'ai dit je ne pense pas que ce soit la bonne période pour les boutures de rosiers mais qui ne tente rien ... et puis comme tu as pu le remarquer les expériences j'aime ça !
      Bonne soirée et a bientôt !

      Supprimer
  22. Bonjour Laetitia, des 'boutures à talon', voilà une technique que j'ai appris à utiliser pour les seringuats et qui semble très bien marcher avec eux.

    Quel chouette article ! C'est la première fois que je lis cette technique ! Et puis elle est vraiment bien illustrée !

    En octobre prochain je tenterai le coup, Je suis aussi très interessée de savoir comment se comporte les rosiers obtenus de la sorte.

    Encore novice, j'ai planté mes premières boutures réussies en pleine terre, et elles sont encore bien petites.

    Il parait que les rosiers anciens sont assez fidèles, sauf qu'ils drageonneraient plus.
    Pour les modernes et les anglais ? de toute façon, mes essais d'anglais n'ont encore rien donnéau dela d'avril.

    Zeph avait un jour dit que certain rosiers bouturés était bien moins vigoureux (absence de la vigueur de la greffe) et que d'autres fonctionnaient bien..

    Quel chouette blog !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse de te lire ici et merci pour ton gentil mot ! C'est ton sujet dans "arrosoirs et sécateurs "qui m'a décidé à publier ce post .
      Je n'ai dans mon jardin que deux boutures de " Mozart" qui se portent très bien et qui sont la copie conforme du pied mère. Mes autres boutures ont terminé chez des amis et "Pierre de Ronsard " semble très bien se multiplier de cette façon.
      Cette année, on trouve des "Anglais" dans mes boutures et je compte bien vous donner des nouvelles de tout ce petit monde.
      Bonne journée et au plaisir de te relire !

      Supprimer
  23. Wouaouh ! Quelle belle réussite ! J'ai lu plein de manières différentes de pratiquer les boutures de rosiers mais là, au moins, on voit le résultat. Et tu commences tes boutures à quelle période de l'année ? Bises de Savoie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Céline.
      Je commence mes boutures en Octobre en générale.Cette méthode n'est effectivement pas la seule , l'unique mais c'est celle que je pratique et qui fonctionne plutôt bien chez moi. J'ai des pertes mais quand même plus de réussites ;)
      Bises de Bretagne, Kenavo !

      Supprimer
  24. Merci pour ces explications très utiles Laetitia ! Belle réussite pour tes boutures bravo ... !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Jacques.
      J'espere que ces explications serviront à quelqu'un !
      Bonne soirée ou plutôt bonne nuit.

      Supprimer
  25. Je pense qu'en octobre toutes les blogueuses vont jouer du sécateur pour prélever des branches de rosiers, tes conseils sont très explicites.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Jean-Pierre.
      Pour moi cela fait partie, tout comme les semis, des plaisirs du jardin ;)
      Merci pour ton gentil mot.
      Bonne soirée.

      Supprimer
  26. belle balade sur ton blog
    et ton article sur les rosiers très intéressants, moi je suis comme toi j'essaye les boutures et certains semis
    a+@
    mp

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir !
      Heureuse que cela te plaise.
      Bonne soirée.

      Supprimer
  27. Bonjour. Vos explications sont très claires! J'avais déjà essayé de faire des boutures de rosiers mais sans grand résultat! Je n'ai jamais essayé de cette manière mais je sens que je vais m'y remettre! Merci beaucoup pour ces photos bien utiles pour bien comprendre le procédé. A bientôt.Chléosylphe et moi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Muriel
      je suis heureuse que mes explications vous semblent claires. J'ai fait ce post d'en l'espoir qu'on le lise et qu'il serve à quelque chose ;)
      Si vous essayé je serais contente d'avoir votre avis !
      Bonne soirée.

      Supprimer
  28. Bonjour Laeticia,

    Bravo pour ces belles boutures... En septembre dernier, j'ai préparé des boutures de différentes variétés de rosiers, et... bonne nouvelle, aucune n'a noircit et elles ont casiment toutes prises : bourgeons puis quelques petites feuilles depuis 1 à 3 semaines selon les boutures... et puis, hier j'ai regardé tout ça de près, et j'en ai vu 2 qui faisaient la gueule... zut... et pusi juste à côté, j'ai découvert un ver blanc en surface...
    Bien sûr je l'ai enlevé mais je craisn pour les racines... que faire ? essayer de les repiquer délicatement ? ou laisser faire et espérer ????
    Merci et bonne soirée à toutes...
    Michel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Michel.
      J'ai quelques ratés cette année , je pense que l'humidité printanière y est pour quelque chose. Si tu dois les repiquer, il va te falloir faire très attention car les racines sont encore vraiment très fragiles .
      Bonne soirée et merci de ta visite!

      Supprimer
  29. Echec de mes boutures.... j'en avais fait une 12aine...
    Elles ont semblé repartir au printemps, et puis elles ont noircit les unes après les autres; peut être ai je mis trop d'eau !!
    Il en restait 3 qui , après avoir fait une pousse d'une dizaine de cms, ont noircit aussi...
    Dommage... je recommencerai l'an prochain !!

    Michel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Michel
      Je suis vraiment désolée pour toi. J'ai aussi quelques ratés cette année surement à cause du printemps pluvieux que nous avons eu. Tout comme toi je vais recommencer car c'est plus fort que moi !
      Bonne soirée et bon été au jardin !

      Supprimer
  30. Bonjour tout le monde !
    Bonne nouvelle.... il semble que les boutures de rosiers faites en août ont casiment toutes repris !!!!.... donc, je pense que la période joue beaucoup, ainsi que la dose d'arrosage aussi... pas trop !!!! voilà à suivre.... Maintenant, je me lance dans les greffes d'arbres fruitiers... étant nouvel adhérent des "croqueurs de pommes", y'a de quoi faire, pour peu qu'on ait des vielles variétés de fruitiers à sauvegarder !
    Bon week end, et à une autre fois !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Michel !
      Bravo , je suis bien contente pour tes boutures et je te souhaite bonne chance pour tes greffes.
      A très bientôt !

      Supprimer
  31. Bonjour, Une bouture de novembre dernier seulement a pris
    je viens de la planter.; il s'agit de Frau Eva Schubert.
    L'année précédente, j'en avais eu 3, Alden Biesen, Calapuno et Momo..
    Elles ont été plantées l'an dernier et ont toutes les trois bien grandi et fleuri cet été..
    Je vais bientôt recommencer des boutures.. Visiblement, les moschatas fonctionnent bien
    Je voudrais aussi tenter des anciens malheureusement, j'ai donné mes boutures de Stanwell de l'an dernier
    Celui là.. j'aimerais bien en avoir une kyrielle..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Françoise
      Je vais transplanter mes boutures de l'année dernière la semaine prochaine.J'ai pas mal de pertes mais aussi de belle réussites comme "Violette" et " Roville'. Je vais certainement faire un article pour en parler.
      Bonne soirée.

      Supprimer
  32. coucou Laetitia, tombée sur cet article via "le jardin en désordre" .. je vais tout relire ton blog, il y a des "pépites"!!! il est temps d'essayer ta méthode! la mienne, et celle de mon chéri surtout, en toute saison, un grand bout de branche, il faut laisser quelques feuilles en haut et enfoncer d'environ 30 cm..en pleine terre! ça fonctionne je dirais à presque 10%!! voilà une autre façon, moins académique! avec cette pluie bretonne qui tombe, les plantes vont revivre..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Catherine !
      Je fais aussi des boutures en pleine terre mais j'ai moins de réussite que toi !
      Le jardin reverdit petit à petit, ça fait un bien fou .

      Supprimer
  33. méthode réussie à 100 % et non 10%, je fais des fautes inexcusables..

    RépondreSupprimer
  34. merci pour toutes ces explications, cela va me servir !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela me fait plaisir car c'est dans cet optique que j'ai partagé cet article.
      Bonne soirée !

      Supprimer
  35. Bonjour Laetitia, quelle pédagogie! Ton enseignement est clair et précis et je sens que je vais tenter quelques bouturages de rosiers qui me tiennent à coeur. Merci pour ce petit reportage très enrichissant. Bonne journée. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Véronique
      Je te souhaite autant de plaisir que moi dans tes boutures .
      Donne moi des nouvelles.
      Bises

      Supprimer
  36. Je ne savais pas qu'il fallait enlever l'écorce, je vais essayer lorsque lemoment sera propice, merci!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour et bienvenue !
      C'est pour faciliter l'apparition de racines sur un plus grande surface et donc l'enracinement .
      bonne semaine .

      Supprimer
  37. Merci de votre partage avec vos photos explicatives, on sent le passionné ! Bien à vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une passion dévorante mais c'est tellement bon ;)
      Bonne soirée Seb.

      Supprimer
  38. bonjour, toutes ces explications m'ont ete d'une grande utilitée ! mais j'aurai une question : mes boutures de rosier commence a sécher ? c'est parce que je ne les arose pas assez ou qu'elles ne supportent pas d'etre au 7 ème etage (pas à l'abris des vents)

    merci beaucoup

    RépondreSupprimer
  39. Bonjour Laetitia. Suite au post de Marylin sur la page du groupe SOL, je viens de lire "boutures de rosier" et je t'adresse un grand MERCI. Je vais de ce pas demander à une de mes voisines la permission de prélever quelques morceaux d'un rosier tout mignon, petites feuilles et petites rose mauves pâles ébouriffées qui me fait de l'oeil à chaque fois qu'il fleurit!!! Merci encore pour ce partage. Bises jardinières. Sylvie Frapier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonsoir à toutes, moi je fais énormément de boutures de toutes sortes:
      rosiers,arbustes agrumes etc. j'essai tout; mes boutures je les fais dans du sable.
      la raison est que la mouche ne va moins pondre dans le sable que dans le terreau.
      je ne réussi pas tout mais beaucoup quand même .Michelle

      Supprimer