mardi 5 novembre 2013

Un jardin,de l'envie, un brin de folie , décéption ...

Lorsque nous avons emménagé dans cette maison neuve je me réjouissais d'avoir un aussi grand terrain mais je me suis vite retrouvée avec une angoisse du "jardin vide". Je devais partir d'un unique chêne et d'une maison, sans connaissances, faire de ces 2500 m2 un lieu où nous nous sentirions bien.
Il m'a fallu quand même trois ans pour me décoincer. J'ai commencé à planter un peu par-ci par-là  mais sans vraiment savoir où j'allais.
Enfin, les idées ont commencé à arriver petit à petit. Le massif du " SOL", est née l'année dernière  mais il a fallu à ma chère moitié, beaucoup, beaucoup de patience et de travail pour décaper l'herbe  de ce massif .




 Il m'a fallu à moi aussi, beaucoup, beaucoup de patience et de travail pour désherber cet immense projet, le printemps suivant ( ici).



Le résultat est comme je l'avais imaginé, mais je ne me sentais pas la force de recommencer ces travaux d'hercule pour faire d'autres massifs . Inutile de vous dire que  mon "ouvrier" ne voulait plus entendre parler de décapage !
Quand je lis vos articles David et Marie je me sens un peu ridicule !



 C'est fort dépitée que je me suis résignée à laisser tomber les quelques projets qui germaient  dans ma petite tête.
Vous pensez bien que l'histoire ne peux se terminer comme cela, trop triste, cela ne me correspond pas !
Comme je ne veux pas que mon article soit trop indigeste, la suite au prochain épisode ...






43 commentaires:

  1. Vite, vite la suite ! C'est insoutenable !
    Je ne veux croire qu'à une Happy End. Il ne peut en être autrement !
    Bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est encore mieux que ça ;)
      Bisous et bonne journée!

      Supprimer
  2. On a tous des hauts et des bas... Ca va revenir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce coup de blues c'était .... Il y à longtemps il me semble ;)
      Bonne journée Anne !

      Supprimer
  3. Ben dis donc ! Je ne veux pas que tu te sentes ridicule, même un peu !!!!! D'abord, c'est très mauvais pour son image : on doit être bon avec soi-même ! Ensuite et surtout, tu n'es pas ridicule du tout ! Du décapage et du désherbage comme ça, je n'aimerais pas du tout à avoir à le faire non plus, tu sais ! Je suis sûre que l'histoire a une belle fin ! Je l'attends avec impatience ! ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison pour la belle fin, Je vais tâcher de ne pas trop trainer pour vous l’écrire ...
      Bisous et bonne journée.

      Supprimer
  4. Un grand moment de découragement qu'on a tous déjà ressenti... Mais la fin sera plus joyeuse! Raconte-nous ta belle histoire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais essayer de ne pas trop trainer pour la suite ...
      Bonne journée Malo !

      Supprimer
  5. Comme tu as un grand terrain, il y a des techniques de décapage moins dur sans travail du sol (méthode Soltner). Tu récupère des cartons que tu étales sur la zone à conquérir. Tu pailles copieusement de déchets de tonte. Six mois plus tard, le terrain sera prêt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Arnaud
      Merci pour la méthode !
      Je t'invite à lire la suite de mon histoire dans quelques jours ;)
      Bonne journée.

      Supprimer
  6. En tout cas, cela commence comme chez moi mais je te souhaite une meilleure suite !... Ici, beaucoup de projets commencés mais peu d'aboutis ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nikki.
      Je te rassure , il y a une "happy end " :)
      Bonne journée.

      Supprimer
  7. Je crois justement que la suite de ton histoire témoignera de l'usage de la méthode évoquée par Arnaud ! (c'est ainsi que je travaille aussi chez moi, surtout que chez moi je n'ai pas d'aide de mon mari au jardin ;) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La suite pour bientôt...
      Bonne journée.

      Supprimer
  8. Ta dernière photo est juste merveilleuse !!! Le décapage de l'herbe, c'est très galère en effet, surtout avec une terre lourde et collante (je ne sais pas si c'est ton cas, mais c'est le mien !). Mais en le faisant à la bonne saison, quand la terre est souple mais pas trop humide, on y arrive quand même... J'ai fait quelques petits massifs toute seule cette année et c'est fastidieux et long, mais moins dur physiquement que je ne m'y attendais. J'ai 2 méthodes : soit à la fourche bêche (la grosse fourchette), facile mais après il faut émietter les mottes, soit à la pioche en ne décrochant qu'une mince couche de gazon + racines en surface, qu'on balance direct au compost. Plus rapide, mais la pioche est lourde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai effectivement une terre bien lourde à travailler dans certains endroits du jardin et mon dos, même avec ma ceinture, supporte difficilement plus d'une heure de ce genre de travail par jour.
      Je te rassure Claire j'ai trouvé la solution ...
      Bisous, bisous ♥

      Supprimer
  9. J'imagine Laetitia que tu as trouvé une methode bien moins fastidieuse!!
    Dommage car je crois bien avoir retourné tout le jardin.. Ce sera trop tard pour moi!!
    Secouer les mottes de gazon, j'en ai ma claque!
    Il me faudra recommencer au printemps avec mon 3ème niveau...
    Mais ça se fait facilement chez moi, j'ai une terre légère donc c'est pas aussi difficile que chez certains bloggers, qui ont une terre lourde..
    Je suis impatiente de lire la suite!
    Bises
    sophie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu imagines bien Sophie ! je suis désolée pour toi surtout quand je vois tout le travail que tu as fait dans ton jardin cela t'aurait bien aidé ...
      Bises et bonne soirée

      Supprimer
  10. Ahhhh ces immenses surfaces qu'on aimerait tant toutes apprivoiser mais à peine le massif retourné, on se dirige sur un autre que le premier redeviens vagabond. grrrr.
    Ne pas se résigner, mine de rien il y a moins d'adventices, on oublie les plantes qui demandent trop de soins réguliers et non adaptés au terrain. Toutes les photos sublimes que nous voyons des jardins amis et FB nous donnent des ailes et envie d'aller toujours de l'avant et il fait avouer que sans ça ... nous aurions certainement baissé partiellement les bras.
    L'aventure est belle même si la tache est ardue.
    Bises Laetitia et viiiiiiiiiiiiiiiiite la suite ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça vient David, mais entre la physique les maths , la cuisine le jardin ....
      Bonne soirée, bises !

      Supprimer
  11. Ce que j'ai hate de lire cette suite :o)))
    Et je te remercie d'avoir publié cette 2ème photo, qui ressemble tip top à mes massifs au printemps et à mon grand massif en ce moment même ;o) Je me sens moins seule, même si chez toi c'était il y a longtemps ;o)
    Dis-moi, quelles sont ces jolis épis mauve et roses que l'on voit sur la dernière photo? J'adore!!
    Très joli massif! :o)
    Bisous, et vite vite la suite :o)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Valou.
      Tu vois bien que tu n'es pas la seule à en baver avec ces fichues mauvaises herbes ;)
      Ce sont les linaria "Canon J went "et une autre mauve qui doit aussi pousser chez Béné que tu vois dans ce massif . Des bébés du Sol 2012 !
      Bonne soirée, bisous.

      Supprimer
    2. En effet ;)
      Mais quelle patate je fais!!!! Bien sur, des Linaria!! J'ai les mêmes, SOL aussi. Même pas fichue de les reconnaitre!! mdrrrrrrr
      Bisous doux

      Supprimer
  12. Tu ne peux qu'avoir trouvé une solution, pas possible autrement alors j'attends...Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fais bien Sophie, tu fais bien ...
      Bisous et bonne fin de journée.

      Supprimer
  13. Je pensais ne devoir attendre qu'un seul jour et je lis qu'il me faudra patienter plusieurs jours! :-(
    Vite, vite, s'il te plait, ne nous fais pas languir trop longtemps...
    Ta dernière photo me ravi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais tacher de faire vite mais le mercredi c'est chargé !!!
      A très bientôt ;)

      Supprimer
  14. On est parfois découragé par l'ampleur du travail mais il faut procéder petit bout par petit bout et finalement, on arrive à réaliser ses projets :)
    J'attends la suite avec impatience.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien mon problème Sylvaine, je suis incapable d'y aller par petit bout. Je fais tout d'un coup !
      Bonne soirée .

      Supprimer
  15. J'ai hâte aussi de lire la suite, d'autant plus que j'ai exactement les mêmes soucis que toi (les heures d'arrachage de chiendent, ça me connaît)...
    Tu peux être fière de ce que ton massif est devenu, il est splendide!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je le suis Ticiia , mais il faut être vigilant encore et encore.
      J’espère que la suite de mon histoire te plaira et te servira.
      Bonne soirée !

      Supprimer
  16. Moi j'aime que les Happy End, et quand je lis tes histoires, je regarde tes photos, je vois tout ce que tu es capable de faire pousser, je n'ai aucune inquiétude :-)
    gros bisous Laetitia, en attendant la suite,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah ah la suite est pour bientôt enfin je pense ...
      Bisous et Régine et bonne soirée

      Supprimer
  17. moi je me dis que vous allez vite trouver de belles idées !!!

    belle soirée

    rouge jardin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu as raison ;)
      A très bientôt !

      Supprimer
  18. j'aime! ton mixed border est superbe, plein de vie! j'ai hâte aussi à la suite.. parce que je veux faire d'autres massifs et que j'ai le même souci que chez toi (et je ne suis pas la seule, en lisant les commentaires!)
    j'ai l'annonce de ton billet le mercredi soir à 22 heures, pourquoi? j'ai un jour de retard..dommage!
    bonne nuit donc!
    bises de pas loin!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Catherine.
      Pour suivre mes blogs préférés ( dont le tien ) je suis inscrite sur Blogovin et c'est beaucoup mieux que les newsletters des blogs qui sont souvent en retard !
      Je vais essayer de publier bientôt la suite ;)
      Bises de tout prés !

      Supprimer
  19. Toute cette place pour inventer j'en rêve mais cela doit être dur physiquement. J'ai vu à la télé que pour préparer de grande surface on pouvait s' aider de carton puis rajouter des feuilles de la terre etc et qu'au printemps il n'y avait plus qu'à !? Ton histoire est passionnante. Vite la suite. Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est génial d'avoir toute cette place pour créer , je m'eclate mais il est vrai que physiquement le dos en prend un coup même avec une ceinture !
      Mon histoire est aussi une belle histoire humaine mais la suite bientôt ...
      Bises Patricia !

      Supprimer
  20. Quel suspens!!! vite la suite.....
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Marie-Claire.
      Vous me faites tous rire ^_^
      Cela ne va pas tarder ...
      Bisous, bisous et encore merci pour tous les trésors de ton jardin ♥

      Supprimer
  21. un conseil si tu ne veux pas décaper la terre , tu recouvres l'emplacement de tes futurs massifs avec des cartons que l'on peut facilement récupérer , puis si tu as de la tonte de gazon tu l'étales dessus , des feuilles...les vers de terre vont faire le travail à ta place et au printemps , plus d'herbe juste un coup de râteau , il ne rest plus qu'à planter ! Patricia l'a vu à la télé , mais moi c'est mon expérience !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Camille.
      Tu devances mon futur article ;)
      Bonne soirée !

      Supprimer